Au-delà de «faire vivre l’expérience»

Au-delà de «faire vivre l’expérience»
March 22, 2018 Élisabeth Poirier-Defoy

Au-delà de «faire vivre l’expérience»

L’événement a la force de faire vivre une expérience aux gens, et nous utilisons souvent cette tactique pour marquer l’imaginaire, au-delà du produit/service. N’oublions pas qu’« ils oublieront peut-être ce que vous leur dites, mais ils n’oublieront jamais comment vous les avez fait sentir.» En communication, l’événementiel peut s’aligner à la stratégie de lancement d’un nouveau produit ou pour donner un second souffle à une organisation.

Voici notre Top 5 des recommandations événementielles !

  1. On ne réinvente pas la roue, mais…

Comment se réinventer ? C’est ce que chaque gestionnaire d’événements se demande. La phase d’idéation est critique et peut mener vers le succès… ou l’échec. Quand vient le temps de réfléchir à l’idéation d’un événement, il est intéressant de dire au client, décrivez ce qui constitue votre événement de rêve avec un budget illimité ! Les idées les plus folles et les plus coûteuses peuvent parfois se décliner en quelque chose de très bien et accessible, suffit d’un peu d’imagination !

Cette phase de brainstorm nous mènera vers la conceptualisation des idées. Ainsi, étape après étape, on se rapproche d’un événement de plus en plus concret.

  1. Développement horizontal

Au diable les idées préconçues ! C’est à nous de faire voir tous les côtés de la médaille et le potentiel de leur projet. Il est intéressant de revisiter l’événement avec une phase de création qui tend vers la zone «horizontale». Faire du développement horizontal signifie sortir de sa zone habituelle, du silo naturel de développement du produit. Par exemple, comment bonifier un lancement de produit au-delà de l’essai ? Réfléchissez à qui s’adresse le produit puisque plus on connaît sa cible en détails (intérêts, milieux de vie, salaire moyen, etc.), plus il sera facile de réfléchir en dehors du silo naturel du produit.

  1. Les classiques, on aime ça !

Est-ce qu’il y a 1001 manières de faire une dégustation de produits ? La réponse est «oui, mais». La phase de dégustation (ou d’essai) est essentielle à la découverte du produit, mais est-ce qu’elle peut se faire après une séance sportive, durant une conférence ou dans une ambiance complètement inhabituelle ?

Encore une fois, on se souvient que dans un événement, le but est de faire vivre le produit ou le service via une expérience. Il est encore d’autant plus intéressant lorsqu’il est possible de créer des liens entre l’expérience et le produit, cela frappera encore plus l’imaginaire des personnes présentes !

  1. Copier-coller, ou copier-réinventer?

En événementiel, qui n’essaie pas de se réinventer et de sortir du lot? Mais pas toujours facile d’arriver avec des idées toutes fraîches et différentes.

Un bon brainstorm permettra certainement de sortir les meilleures (et les pires) idées. En trois étapes, une bonne «tempête d’idées» doit contenir :

  1. Un bon brief sur les objectifs de l’événement;
  2. Les éléments qui nous font rêver et ceux que nous n’aimons pas du tout;
  3. Pensez à inviter vos fournisseurs principaux. Par exemple, votre fournisseur de matériels audiovisuels peut facilement amener des idées que vous n’aviez pas réfléchies puisqu’ils sont à l’affût des dernières technologies !

Un événement réussi donne un grand sentiment de fierté pour le client qui verra son produit ou son service prendre vie le temps d’un instant. Car il ne faut pas oublier qu’un événement est éphémère, mais que la beauté de cette courte temporalité est de pouvoir dire «j’y étais». Il faut bien choisir ses invités, ses influenceurs et surtout, il faut bien choisir ses partenaires. Avoir une équipe structurée, créative et flexible vous assurera de déployer un événement à la hauteur de vos attentes et peut-être même plus !c

“Planning without action is futile, action without planning is fatal. “– Cornelius Fichtner

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*