Qu’est-ce que ça mange en hiver une B-Corp?

Qu’est-ce que ça mange en hiver une B-Corp?
February 11, 2019 Élisabeth Poirier-Defoy

Cela fait maintenant 2 mois que nous avons rejoint la famille des B-Corp et bien que nous étions déjà B-Corp dans l’âme, nous avons senti une effervescence autour de la certification et surtout, le sentiment d’un bel accomplissement!

Février est le mois B-Corp et bien évidemment, nous sommes de fiers ambassadeurs et nous nous faisons le devoir d’aider les entreprises qui souhaitent en apprendre plus sur la certification et sur les étapes du processus. La force de B-Corp c’est son réseau riche et diversifié, constitué de membres tout aussi inspirants les uns que les autres et qui ont une histoire qui leur est propre, tels que The Unscented Company, Prana, Novalex, la BDC et e-180, pour ne nommer que ceux-ci.

La force de B-Corp c’est son réseau riche et diversifié, constitué de membres tout aussi inspirants les uns que les autres et qui ont une histoire qui leur est propre.

Et ces étapes?

On ne se le cachera pas, les étapes de tout le processus de certification sont longues. De plus, la demande est de plus en plus importante (ce qui est une bonne nouvelle!), ajoutant de longs délais auprès du B-Lab. Canidé a été parmi les « chanceux » qui ont été capables de boucler la certification en quelques semaines seulement.

Si vous envisagez le processus, sachez que Canidé y a investi près de 80 heures en réflexion, préparation de documents de toutes sortes, en aller-retour, discussions, etc. Mais comme le processus est long, on assimile la philosophie, on l’intériorise et elle finit par nous habiter.

Tout d’abord, tout le processus d’évaluation via le questionnaire est une excellente manière de se poser les bonnes questions sur son impact sur l’ensemble des parties prenantes. L’organisme B-Lab regroupe des spécialistes en analyse du cycle de vie, en impact social, en gouvernance, en environnement, etc. Même si rien n’est parfait, on est tout de même assuré d’être bien enligné.

Le seuil de passation étant de 80, c’est dans le questionnaire qu’il est possible d’aller chercher le plus de points possible dans les catégories suivantes : gouvernance, collaborateurs (employés), collectivité, environnement et clients. Une fois le minimum atteint, un analyste de B-Corp communique avec nous et passe en revue l’évaluation, demandant de nombreuses pièces justificatives. Rapport de bénévolat, rapport financier, guide des employés, politiques des fournisseurs, évaluation des employés en 360°, tout y passe! Pour Canidé, ça a été un excellent exercice pour consolider les outils que nous avions déjà en place.

La vie après la certification

La recertification aura lieu dans 3 ans et nous devrons améliorer notre pointage pour demeurer une B-Corp, ce qui est tout à fait logique. À la fin du processus de certification, nous recevons un rapport d’impact, nous invitant à prendre connaissance des zones d’amélioration. Nous voyons cela comme un processus en continu et nous cherchons au quotidien à améliorer certains points. Cela fait est satisfaisant de pouvoir faire mieux un pas à la fois!

Envie d’en savoir plus sur la certification, sur son processus ou sur certains détails précis du questionnaire? Écrivez-nous, il nous fera plaisir de donner quelques conseils! Sachez que mensuellement, la communauté B-Corp et ceux en devenir se réunissent pour un petit-déjeuner pour discuter de sujets variés. Le prochain sera le 7 mars, chez Canidé!

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*