Instagram : Quoi faire pour bien faire

Instagram : Quoi faire pour bien faire
October 31, 2018 Laurence Moreau

Instagram : Quoi faire pour bien faire

Une image vaut mille mots, et disons-le, Instagram est le médium parfait pour refléter ce proverbe. De plus en plus, les gens se tournent vers le visuel pour les convaincre de toute chose : un resto à choisir pour une sortie spéciale (ou un simple dîner take-out), un jardin à visiter ou simplement une route à emprunter. Alors que les milléniaux se tournent vers ce média, l’image est plus importante que jamais. Tout le monde doit s’adapter à la demande pour ainsi pouvoir essayer de voler quelques secondes du temps (très rare) des internautes en quête de la meilleure crème glacée à Montréal ou du meilleur spot pour prendre un selfie.

Ceci étant dit, quelques tendances et stratégies peuvent être utiles quand vient temps de garnir ses réseaux sociaux de contenu. Que l’on soit un influenceur, une entreprise en développement ou un simple magasin, une stratégie Instagram est devenue primordiale. Les gens ne veulent plus attendre pour du contenu et ils le veulent rapidement. Les vidéos doivent durer quelques secondes et un article quelques minutes. On ne s’attarde plus aux détails, on veut tout plus vite, plus fort, plus punché! Alors voici quelques conseils à suivre pour que vos réseaux sociaux ne fassent que ça :

1. Offrir du contenu éphémère ou « behind the scenes »

Les Stories sur Instagram ne cessent de prendre de l’ampleur. Ça engage les abonnés, mais pas trop longtemps. Un petit 5 secondes de la cuisine au bureau ou un aperçu de son setup le matin répondra juste à ça. C’est une approche parfaite pour les milléniaux car ils n’interagissent pas beaucoup avec le contenu, mais on les rejoindra quand même!

 

2. Mettre de l’avant les caractéristiques du produit ou du service

Savoir que le pain est fait à base de farine du Québec ou que l’entreprise est composée d’hommes et de femmes à parts égales sont des choses que les milléniaux aiment connaître. Cela peut facilement affecter leur comportement d’achat, et les rend plus fidèles à la marque. Après tout, c’est un plus valu!

 

3. Le contenu qui met l’accent sur le mode de vie

Quand les publications sont de connivence avec son mode de vie, ça influence à découvrir l’offre davantage, right? On se sent à sa place et on aime tous voir sa réflexion en ligne. Qui n’aime pas essayer de reproduire la photo parfaite de toute façon ? 😉

 

4. Avoir du contenu rédactionnel

Avoir de la variété sur son fil Instagram c’est gagnant; ça attire l’œil, mais ça fait aussi changement! Des petits jeux de mots vont assurément alléger le ton.

 

5. Des hashtags pour un évènement ou même un produit

Des publications centrées autour d’un évènement engagent le public en plus de les rendre interactives (allo #Osheaga). La nouveauté (pas si nouvelle) d’Instagram de suivre des hashtags permet encore plus aux organisations de se faire découvrir et aux utilisateurs de voir une plus grande variété de contenu. Les #OOTD ont certainement gagné en popularité en plus d’inspirer les gens!

 

6. Contenu généré par les utilisateurs et repost

En partageant une Story ou une photo de quelqu’un qui vous suit démontre qu’on est près de sa communauté et qu’on se soucie d’eux. Le contenu généré par les utilisateurs montre qu’une personne « ordinaire » peut avoir du beau contenu aussi! Les photos de cadeaux de Noël ou les fameux vidéos de unboxing en feront sourire plusieurs 🙂

 

7. Avoir des micro influenceurs et des partenariats/collaborations

Malgré que certains influenceurs aient une grande audience, les micro influenceurs ont un taux d’engagement fort intéressant. Ils ont une portée plus petite, mais sont capables d’engager leur public d’une manière plus constante. Les collaborations sont aussi intéressantes, car elles peuvent permettre aux abonnés d’une marque d’en découvrir une nouvelle et vice versa.

 

8. Être transparent

La transparence chez les milléniaux est primordiale. Ils accordent de l’importance à ça, car ils veulent avoir la vérité sur les produits qu’ils aiment et ainsi supporter une marque à laquelle ils tiennent à cœur. Allo la tendance végane ou les produits bio 😉 Fournir une liste d’ingrédients ou la provenance d’un produit fait souvent l’affaire de tous!

 

9. Le Storytelling 

Quand on raconte une histoire, on a tendance à vouloir la suivre. Les médias sociaux ne font pas exception. Quand une compagnie fait suivre l’envers du décor ou montre la journée d’une personne qui travaille pour la compagnie, ça intéresse les gens, car c’est du contenu différent. Monter une histoire autour d’un produit est avantageux et placer les abonnés dans une situation peut les inciter à vous voir d’un autre angle. Canus, ici, veut te dire qu’apporter du gel douche en camping c’est une bonne idée!

 

10. La tendance « au naturel »

Les retouches photo à n’en plus finir et la préparation sans fin d’un montage n’intéressent plus autant qu’avant… Le #NoFilter se retrouve sur tous les feeds, soyons honnêtes! La tendance « no make up » fait de plus en plus de fans et voir la « vie de tous les jours » est beaucoup plus populaire, car c’est moins superficiel.  Après tout, faire le lavage, c’est inévitable!

 

CONCLUSION

Donc, voilà, attirer les milléniaux n’est pas toujours facile, mais on a certains moyens qui peuvent sans doute aider. Avoir du contenu diversifié, plaisant côté esthétique et centré sur l’engagement permettra d’attirer plus d’adeptes vers votre compte. Bref, personne n’a la recette magique pour faire bondir les mentions j’aime, mais certaines tendances ne peuvent certainement pas nuire non plus!

 

Diplômée en communication et administration publique de l'Université d'Ottawa, Laurence a travaillé dans le secteur public de la capitale nationale avant de faire le saut vers Montréal. Passionnée des arts, de la culture et du voyage, elle a comme objectif d'agir concrètement en faveur de l'environnement et d'une société meilleure de par ses responsabilités et son travail. Que ce soit enseigner l'anglais aux moines sri lankais ou cultiver du café avec des agriculteurs guatémaltèques, Laurence cherche toujours l'originalité et l'unicité du projet dans tout ce qu'elle entreprend.

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*